L’immobilier : toujours et encore

L’immobilier : toujours et encore

Le thème de l’investissement immobilier  connait une recrudescence d’articles dans la presse spécialisée ou non en posant un certain nombre de questions : Faut-il acheter ou louer son logement en 2013 ?  ( meilleurtaux.com) ?  , la pierre reste-t-elle une valeur refuge  ( Le Particulier) ? ….

Ce besoin de se reposer ces questions fondamentales est la conséquence des dernières mesures fiscales relatives à l’investissement immobilier  (allongement de la durée de détention pour  être en exonération fiscale) et l’allongement de la durée entre 2 successions pour bénéficier de l’abattement

Le marché marque donc une pause avec la baisse des transactions enregistrée en 2012 et une tendance à la poursuite de cette baisse pour 2013 comme cela est résumé dans le communiqué de presse du Crédit Foncier (http://www.creditfoncier.com/wp-content/uploads/CP_2013-02-27.pdf) . L’espoir d’une baisse des prix favorise l’attentisme des acheteurs.

Ces éléments  sont des critères objectifs pour se poser le bien fondé d’un investissement immobilier. Il y’en a d’autres, très subjectifs, qui sont tout aussi importants comme le résume très bien meilleurtaux.com dans la conclusion de son étude très complète comparant l’achat et la location de la résidence principale (   http://www.meilleurtaux.com/actualites-et-guides/les-actualites-par-meilleurtaux/actualites/1322-faut-il-acheter-ou-louer-son-logement-en-2013.html )                                   et qui mérite d’être prise en compte :

« la décision d’acheter ou louer ne peut être prise qu’au seul regard d’un modèle économique. Le logement n’est pas un bien comme les autres et l’intérêt économique n’est pas le seul moteur de la décision d’achat. Le choix de devenir propriétaire n’est pas motivé seulement par la plus-value potentielle mais aussi et surtout par l’envie de transmettre un patrimoine à ses enfants, préparer sa retraite, se sentir vraiment chez soi et investir dans une valeur refuge comme l’immobilier »